mercredi 9 mai 2018

1/ Préface


       Une célébration à la mémoire de mon
         Compagnon de Vie et Meilleur Ami


Ces quelques pages, ont pour but de partager ce que
fut notre vie ensemble. Une vie qui n'a pas toujours
été facile, et qui en définitive fut une vie très heureuse.


PREFACE

Je tiens à rassurer le lecteur. Si vous vous attendez à des épisodes de vie
"croustillantes" je crains que vais devoir vous décevoir. Pas question ici d'un récit
à caractère "Porno", alors là, pas du tout.  Même s'il s'agit ici de la vie de
deux "Gays", cette vie ne diffère pas tellement du comportement d'un
couple qualifié de "hétéro" ... Nous avons tous nos désirs, nos phantasmes,
nos joies et nos peines et surtout, nos espérances !
Nous sommes humains, après tout !

Le fait d'être "Gay" n'est pas un choix délibéré, je reste persuadé
que nous sommes nés ainsi, on n'y peut rien.
Il vaut mieux s'accepter tel qu'on est et de se conduire comme
n'importe quel être humain, sain de corps et d'esprit. Si on ne
fait pas cela, la vie deviendrait très vite un enfer.
Pour soi-même et surtout pour les autres !

Dans les chapitres qui vont suivre, je vais tenter de décrire le
déroulement de ce que fut ma vie avec le Compagnon
que je m'étais "choisi" et qui aura duré 44 merveilleuses années.
Vous verrez que cette vie n'est pas tellement différente de celle
de la plupart d'entre nous. Nous aspirons tous au bonheur, aux belles
et bonnes choses que la vie peut nous offrir, ce qui est normal.

La finalité est de partager sa vie avec quelqu'un, tout en espérant de
rendre la vie de l'être qu'on s'est "choisi" aussi heureuse que possible.
Ce n'est pas une tâche aisée, croyez-moi, il faut en mettre de l'eau
dans son vin. Il faudra faire beaucoup de concessions!
Mais surtout, et c'est essentiel, beaucoup d'Amour ! C'est là
le grand secret de la réussite!

Vous verrez qui vous faudra parfois faire face à de déceptions,
tout comme n'importe qui.  Mais vous verrez aussi qu'en définitive, tout
finit par retomber sur "ses pattes" et que la vie vaut la peine
d'être vécue.  Dites vous bien que l'être humain n'est pas fait pour
vivre seul, qu'il soit "homo" ou "hétéro".  Tôt ou tard, on finit par
le ou la trouver, l'élu(e) de son cœur.


Grace a Dieu, je l'ai eu cette chance !

Il y à toujours quelqu'un pour quelqu'un ! 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire